Présentation du site

 

logo-1-1.jpg

 Bienvenue sur mon site professionnel !!


Ce site est destiné de prime abord aux administrations, aux institutions publiques ou privées, aux municipalités et à leurs services d'action sociale, aux associations, etc., qui se sentent concernés à un niveau ou à un autre par les problématiques qui résultent en leur sein ou dans leur environnement par les consommations des diverses drogues
et autres produits psycho actifs.

Aujourd’hui, force est de constater l’importance de la démographie des comportements addictifs et délictueux à l’école, dans ses alentours et dans la rue.

Pas un jour ne passe sans qu’on ne puisse entendre sur les médias en France Métropolitaine, dans les Départements d’Outre-mer et de manière plus singulière en Martinique, mon île natale, des actes de délinquance, d’agressions verbales ou physiques entre les élèves eux-mêmes,ou vers le corps enseignant.

Des trafics de drogues en tout genre, de détention, de consommation de produits addictifs licites ou illicites de jeunes désœuvrés, livrés à eux-mêmes, vivotant çà et là au gré de squats, de ghettos, d’abris bus, etc.

Ces enfants, ces jeunes qui s’adonnent à ces comportements sont le plus souvent en perte de repères et à la recherche d’une identité. Ils sont de plus en plus précoces, violents, déplorent en chœur policiers, éducateurs, élus. D’une manière générale, ils rejettent tout ce qui représente l’autorité.

A leurs actifs, on retrouve pêle-mêle, prise de drogues, vols, recels, délits et même, crimes contre les personnes, etc.

La Martinique et Fort-de-France, sa ville capitale ne dérogent pas à ces fléaux, consommateurs de crack, de cannabis, d’alcoolisation juvénile, etc., ce qui entraînent des comportements de plus en plus inquiétants dans sa jeunesse et de ce fait un nombre de plus en plus croissant de familles en souffrance.

Fort de mon expérience professionnelle dans ce domaine durant 15 ans en prodiguant des soins, je me suis laissé dire qu’il me faut en faire plus. Il serait aussi important que tout un chacun à son niveau s'implique de manière efficiente , afin de contrer cette démographie ascendante de consommations de produits psycho actifs; et cela avant que toute notre jeunesse ne soit totalement asphyxiée et « aliénée » par l’utilisation de ses différents produits qui sont pour eux autant d’échappatoires dans leur état de mal-être et de désœuvrement.

Tout le monde en est conscient, tout le monde en parle et pourtant, le phénomène s'accentue de jour en jour, les réponses et les actions sont et demeurent timorées face à l'ampleur du fléau, aussi, ai-je décidé de me projeter dans l’auto-entreprise pour essayer de porter à mon humble niveau une nouvelle pierre dans ce dur et inégal combat. Il s'agit de répondre en tentant de porter des coups d'arrêt à l’agression des « profiteurs » qui se sont attaqués aux symboles de la République et singulièrement à l’école. Cela se concrétise par la présence de l’Educateur sur ces lieux d'agissements afin de prévenir dès le plus jeune âge, d’informer à l’adolescence et former s'il le faut à l’âge adulte.


Je reste donc à votre disposition pour faire de la prévention, donner des conseils ou orienter vers le soin, dans tous les établissements scolaires publics et privés ; de tenir des permanences dans les municipalités, les associations, entreprises et autres institutions. Il serait bon aussi qu'à votre niveau, vous preniez vos responsabilités et portiez l'estocade pour l'intérêt de nos enfants; et pour notre jeunesse, récupérer ceux d'entre eux qui resteraient sensible à notre démarche.

Il s'agit aussi pour d'autres publics, comme celui des adultes d'assimiler des compétences pratiques pour appréhender la problématique des addictions sous ses différents aspects : clinique, législatlf, soins, prévention
 et assimilation des informations sur les principales conduites addictives : anorexie mentale, boulimie, alcoolisme, toxicomanie, jeu pathologique, etc.

A Mesdames et Messieurs les édiles de la Martinique, à tous les responsables d'institutions, d'administrations, d'entreprises, d'établissements scolaires, d'associations, etc., je vous dis, qu'il nous faut à tout prix réagir et ne pas attendre systématiquement sur les autorités qui se succèdent, car le temps passe et le problème a déjà atteint un certain paroxysme. Il nous faut réagir en rendant coup pour coup à chacune de ces attaques infamantes qui n’ont que pour seul but, l'enrichissement des « profiteurs ».

Enrichissement des profiteurs qui n'a autres résultantes que, la dépendance aux produits psychoactifs et à "l'aliénation mentale" qui devient par voie de conséquence son corrollaire, des sources vives d’aujourd’hui et de demain de notre pays Martinique

 Charles CATORC

EducateurSpécialisé

 

Pour me contacter

mèl : charles.catorc@numericable-caraibes.fr

Tél pro : 0596592598

Port : 0696290721

 

 

dillon.jpg

  Habitation rhum Dillon - Fort de France - Martinique FWI

 

 

logo-2-1.jpg

  Welcome to my professional website !!
 

 

This site is intended at first to governments, public or private institutions, municipalities and their social services, associations, etc.. Who feel concerned at one level or another by the problems that result in within them or in their environment by the consumption of various drugs and others products psychoactives.

Today, it is clear the importance of demographics and criminal addictive behavior in school, its surroundings and on the street.

Not a day goes by that we can not agree on the media in France, in the Overseas Departments and more singular in Martinique, my island home, delinquency, verbal abuse or physical
among students themselves, and / or to the faculty.

Drug trafficking of any kind and / or detention and / or consumption of legal and illegal addictive of disaffected youth, left to themselves, scraping here and there to suit squats, ghettos, bus shelters,
and so on.

These children, these young people who engage in behaviors are most often lost their bearings and to find an identity. They are increasingly early, violent, police complain in chorus, educators, elected officials.
In general, they reject everything that represents authority.

To their credit, found collage, taking drugs, theft, receiving stolen goods, and even crimes, crimes against persons, etc..

Martinique and Fort-de-France, the capital city are no exception to these evils, crack cocaine, cannabis, alcohol pornography, etc.., Which result in behavior more troubling in his youth and what
made a number of increasingly more families suffering.
 
With my experience in this field for 15 years providing care, I am told that I need to do more. It is also important that everyone is involved at the level of efficiently to counter this demographic upward consumption of psycho active, and that before all our youth is totally suffocated and "insane" by using its different products that are for them as loopholes in their state of unhappiness and boredom

Everyone knows, everyone talks about it and yet the phenomenon has grown day by day, responses and actions are still timid and given the magnitude of the plague, too, I decided to project in self-entrepreneurship to try to bring to my humble stone a new level in this harsh and unequal combat. It is tempting to respond blows to stop the aggression of "profiteers" who attacked the symbols of the Republic and especially in school. This is demonstrated by the presence of the educator on these sites acts to prevent an early age, to inform teens and train if necessary in adulthood.

I remain at your disposal to prevention, advice or guidance to care in all public schools and private hotlines to hold in municipalities, associations, companies and other institutions. It would also be good at your level, you take your responsibilities and bear the thrust for the sake of our children and our youth recover those among them who remain sensitive to our approach.

It is also for other audiences, such as adults to equate practical skills to understand the issue of addiction in its various aspects: clinical législatlf, care, and prevention 
assimilation information on the main addictive behaviors: anorexia nervosa, bulimia, alcoholism, drug addiction, gambling, etc..

A Distinguished councilors Martinique, all responsible institutions, governments, businesses, schools, associations, etc.., I tell you, that we must at all costs react and not always wait for the authorities which follow, as time passes and the problem has already reached a certain height. We must respond blow for blow by making each of these infamous attacks that have only one goal for the enrichment of "profiteers".

Enriching has other than resulting, dependence on psychoactive substances and "insanity" which becomes consequently its corollary, the wellsprings of today and tomorrow of our country Martinique.

 

Charles CATORC

Educator Specializing

 

×